Tout savoir sur la stratégie digitale

Composante essentielle de la stratégie marketing d’une société, le numérique est un moyen utile pour atteindre des objectifs bien définis par l’entreprise. Il est devenu indispensable pour les compagnies d’associer les nouvelles technologies au marketing pour promouvoir leurs activités. La stratégie digitale offre une flopée d’éléments capables d’impacter positivement l’image et la satisfaction des besoins sociétaux. Comment donc l’élaborer pour un meilleur résultat ?

Définition de la stratégie digitale

La stratégie digitale comprend principalement l’élaboration de sites internet, la gestion des réseaux sociaux (Facebook, Whatsapp, Twitter, Snapchat, TikTok). À cela s’ajoutent le référencement naturel ou payant (élément fondamental du positionnement de votre site sur les moteurs de recherche) et l’édition de contenu web.

La place qu’occupent les nouvelles technologies dans la vie de la génération actuelle n’est plus à démontrer. Ainsi, ce type de stratégie s’impose aux entreprises qui recherchent une visibilité accrue. Elle représente aussi l’ensemble des méthodes et techniques, qui permettent à une firme de répondre aux besoins de sa clientèle.

Par ailleurs, toute société doit s’appuyer sur des outils numériques et le marketing en ligne. Pour les intégrer convenablement dans la stratégie générale de la firme, il convient de faire une étude préalable des besoins de celle-ci. Il faudra aussi mettre sur pied un plan marketing perfectionné.

Examen et étude du marché concurrentiel

Faire une analyse du marché revient à bien connaître les besoins de son public, mais aussi étudier la concurrence.

La stratégie web permettra également de choisir les réseaux sociaux qui seront pertinents pour votre communication, en fonction de vos cibles ou de la nature du contenu que vous souhaitez partager sur Internet. On pourra également identifier les actions web marketing à mettre en place une fois le site internet en ligne : campagnes emailing, parrainage, affiliation, publicité, etc.

Détermination de la cible

Pour la définition du marché à atteindre, la méthode SWOT est souvent préconisée. Il s’agit d’un outil d’analyse qui permet de connaître les différents choix qu’offre une branche d’activité. En d’autres termes, l’analyse SWOT permet de délimiter efficacement son marché cible.

Cela consiste dans un premier temps à mettre l’accent sur les points élémentaires tels que vos capacités. Celles-ci regroupent votre compétence, le milieu dans lequel vous exercez, la plus-value de vos produits. Également, les failles comme une faible renommée, les critères qualitatifs de vos services et l’absence d’authenticité sont à considérer.

Dans un second temps, il faut analyser vos atouts tels que l’accroissement de votre clientèle et les prochaines activités qui seront lancées. Pour finir, il faut anticiper les pièges comme l’arrivée de nouveaux produits ou la venue de nouvelles entreprises concurrentes.

Dès lors, il est nécessaire d’avoir déjà une idée précise de vos failles et surtout de vos capacités. Ces dernières devront être parfaitement mises en avant. Il faudra aussi prendre en compte la situation actuelle de la société et préparer son futur.

Rappelez-vous que le document SWOT est une analyse préalable de l’environnement dans lequel vous avez prévu d’exercer. C’est pour cette raison qu’il est plus judicieux d’accroître la précision de vos analyses. Cela vous permettra d’avoir une idée approfondie du marché ciblé.

Analyse des concurrents

Cette étape est encore appelée Benchmark des concurrents. Elle consiste en l’étude des grands axes de la stratégie digitale des entreprises concurrentes. En d’autres mots, il faut analyser l’activité des concurrents, les méthodes et techniques qu’ils emploient, pour en sortir les forces et faiblesses.

Le but n’est ni d’utiliser les mêmes méthodes qu’eux, ni de les copier. Il s’agit plutôt de s’inspirer du procédé qui fonctionne pour développer votre procédure. Le Benchmark consiste donc à étudier le fonctionnement de la stratégie marketing des concurrents pour formuler des pistes. Celles-ci vous aideront à créer une stratégie numérique plus efficace.

Ainsi, l’entreprise se réfère aux résultats trouvés pour mesurer la productivité et la performance de sa politique marketing.

Préparation et mise en place de la stratégie digitale

Trois éléments sont fondamentaux à cette procédure. D’abord, il y a la stratégie globale de la société. Ensuite, il faut déterminer le public auquel elle s’adressera et enfin constituer le budget.

L’intégration de la stratégie digitale dans la stratégie générale de la société

Une stratégie digitale réussie est celle-là même qui est inclue dans la stratégie de la firme. Il est donc indispensable de faire un diagnostic de sa présence et sa régularité en ligne.

Il s’agit ici de vérifier si la société est présente sur les différents canaux digitaux (les réseaux sociaux, les sites, les blogs…) et analyser les contenus diffusés. Aussi, faudra-t-il examiner la qualité du référencement, l’activité et le trafic qu’engendrent les données diffusées sur les sites et médias sociaux.

Cependant, la firme doit confier la charge de cet audit aux professionnels digitaux tels une agence spécialisée dans le domaine. Leurs domaines d’expertise sont :

  • La proposition de contenus appropriés aux audiences
  • L’animation des sites et blogs
  • L’organisation des campagnes Inbound pour connaître les clients potentiels de la société
  • L’optimisation maximale du référencement

L’expertise digitale contribue à la prise en compte de tous ces éléments qui permettent d’améliorer le plan d’action. Il est important d’évaluer le taux d’activité des entreprises concurrentes pour mieux redéfinir votre approche.

L’identification de la cible

La stratégie digitale doit s’adresser à un public bien défini. Pour ce faire, il est indispensable de connaître les moyens (YouTube, e-mail, Twitter, LinkedIn, Snapchat…) par lesquels l’atteindre et ses besoins.

Il faudrait aussi avoir une idée précise de la démographie et de sa situation géographique, afin de la mettre en contact avec la marque de l’entreprise. La société peut agrandir sa clientèle existante après avoir déterminé le nombre de personnes à atteindre.

Cette étape est assimilable à l’étude des buyers personas. Celle-ci consiste à sélectionner les personnes idéales – ou profils “types” – qui seront intéressées par les offres de l’entreprise. Le but est de définir la technique adéquate pour leur vendre le produit selon leurs comportements d’achat.

La fixation des objectifs de la stratégie de marketing digitale

À partir du moment où la cible est connue, l’entreprise est capable d’édicter ses objectifs dans les moindres détails. Ces derniers doivent être présentés à travers la méthode SMART (Spécifique, mesurable, ambitieux, réaliste, temporel). Celle-ci se présente comme suit :

  • Objectifs précis et représentatifs (Spécifique)
  • Objectifs qui peuvent être évalués à tout moment (mesurable)
  • Objectifs pouvant retenir toute l’attention des collaborateurs et les motiver (Ambitieux)
  • Objectifs présentant une faisabilité avérée pour conforter la détermination des investisseurs et des collaborateurs (réaliste)
  • Prévoir une échéance à laquelle les objectifs doivent être atteints (temporel).

Les buts doivent être déterminés et réalisables à travers la procédure. Il est donc important de ne pas se fixer des objectifs restreints ou imprécis (par exemple, le nombre d’abonnés sur un site). Une fois cette étape accomplie, il faut s’engager dans l’élaboration proprement dite de la stratégie digitale.

Affectation d’un budget

Une fois que les buts sont définis, il est important que le budget soit constitué. Celui-ci doit contenir le coût des licences requises, les salaires, les frais de campagne et de mise à disposition de contenus. Il comprend aussi les frais de déplacement et d’achat de documents.

Lorsque la firme ne dispose pas de grands moyens financiers, elle pourrait se contenter d’une stratégie qui n’implique pas des campagnes coûteuses. Elle peut par exemple se servir des réseaux sociaux, des blogs et de l’emailing. De même, la société peut se référer aux moyens utilisés par les concurrents ou revoir les résultats des campagnes passées.

Par ailleurs, le budget doit aussi prévoir un volet pour les coûts d’accompagnement. Ceux-ci serviront à payer des experts à l’instar d’une agence de la communication digitale. Ces spécialistes interviennent dans la création de sites, le référencement (payant ou naturel) et la gestion des réseaux sociaux.

Conception de la stratégie digitale

Cette phase commence par la sélection des outils digitaux les plus appropriés pour accroître sa présence sur internet. Ces outils doivent être choisis en fonction du public auquel la stratégie de communication digitale s’adresse. Pour ce faire, il est important de ne pas oublier le profil de chaque buyer persona. Ceci permet de prendre les mesures adéquates pour satisfaire ses besoins et ses attentes.

Par la suite, il faudra adopter des moyens de communication plus avancés pour une stratégie digitale efficace. Il peut s’agir de la conception ou de la rénovation du site web, le blog, la plateforme e-commerce ou encore l’application mobile de l’entreprise (si besoin est). L’emailing, encore appelé newsletter, peut aussi constituer un moyen de communication effectif et efficace pour informer les cibles.

Enfin, il est possible d’améliorer ou d’assurer la visibilité de la société pour obtenir de nouveaux clients sur internet. Le référencement du site web est le meilleur canal pour cela. Il permet d’appâter des prospects sans avoir à démarcher. En d’autres mots, il évite à la société d’aller elle-même à la recherche du client.

Le référencement aide à générer du trafic plus rapidement vers les sites de l’entreprise. Toutefois, le contenu du site doit faire – entre autre – l’objet d’une stratégie de contenu et de mots-clés. Il peut également contribuer à la transformation de simples prospects en clients réguliers.

Exécution de la stratégie de marketing digital

Pour exécuter la stratégie digitale, la firme doit pouvoir dépasser l’ancienne méthode commerciale plus connue sous le nom d’Outbound marketing. Cette dernière consiste à effectuer des campagnes par SMS, acheter des espaces publicitaires, faire des publicités sur les médias traditionnels. Même si elle fournit de bons rendements, l’investissement nécessaire est énorme.

La bonne communication digitale passe aujourd’hui par l’inbound marketing. Celui-ci consiste à amener des clients sans user de la force, puisqu’ils le font volontairement. Cette méthode consiste en la diffusion de messages intéressants et captivants, à même de satisfaire leurs besoins.

L’inbound marketing offre surtout la possibilité à l’entreprise de gagner des clients potentiels, de se construire une notoriété et d’améliorer son image de marque. L’avantage de ce marketing est qu’il vous élève au rang des experts dans votre domaine.

Aussi, l’intérêt de l’inbound marketing est qu’il se réalise sans un budget exorbitant, et moins cher que les méthodes de l’outbound marketing.

Utilisation des leviers de l’inbound marketing

L’exécution de la stratégie digitale passe par l’usage des leviers de conversion. Toute firme qui souhaite développer son activité par une stratégie de communication sur internet doit le faire par le biais de trois leviers digitaux. Il s’agit du blogging, de l’emailing/newsletter et de la création de contenus.

La conception de blogs

Le blogging est une technique permettant à une société de développer son activité. Un blog aide la firme à améliorer sa visibilité en ligne, à s’attirer une clientèle fixe et à faire connaître son expertise. Il doit être continuellement animé et doit surtout s’accompagner du référencement naturel. Ce serait avantageux pour la société de ne pas oublier les autres canaux digitaux comme les réseaux sociaux et la publicité en ligne.
Le blogging doit s’accompagner aussi de la diffusion d’informations utiles et attractives pour se faire une clientèle plus accrue.

L’envoi de messages par mail ou e-mailing

La newsletter est un important levier pour un marketing digital satisfaisant. Lorsqu’elle est bien employée, elle permet d’attirer des personnes potentiellement intéressées, de fidéliser la clientèle et de faire la publicité de ses offres.

Le type de messages que la newsletter transmet doit être objectif, concis et non envahissant ni ennuyeux. Ces messages doivent pouvoir inciter les personnes à prendre contact avec vous et à s’engager sur la voie d’un achat des produits et services de la société.

Une astuce pour attirer de la clientèle peut consister à disposer à sur son site internet un formulaire sur lequel elle devra s’inscrire. L’entreprise peut, pour inciter les visiteurs à s’inscrire, décider de leur offrir des produits, des réductions, des avantages.

La rédaction de contenus de qualité

Les informations que véhiculent les contenus peuvent être relatives à la proposition de solutions et aux réponses à des questions que se pose le client potentiel. Toutefois, il peut être question de la diffusion des tendances ou nouveautés ayant rapport à l’activité de l’entreprise.

Cependant, la firme peut décider de diffuser des articles informatifs premium sur ses pages. Les informations de cette nature ont un atout : celui de faire intéresser davantage la cible plus qu’elle l’était. Il peut s’agir d’une infographie, d’un guide, d’un livre blanc, d’une vidéo explicative… Ces contenus permettent d’établir une relation durable avec le prospect, de l’amener à vous faire confiance et surtout à vous contacter.

Ils ont la force de montrer votre compétence et de vous différencier de vos concurrents. Cela a pour conséquence d’accroître les ventes et d’augmenter le chiffre d’affaires de la société. Il est vrai que cette stratégie requiert du temps et de la patience, mais le résultat est toujours encourageant.

Mise en place d’un plan marketing digital et analyse des résultats

Le but de cette étape est d’élaborer une feuille de route cohérente et à long terme (12 mois au minimum).

Plan marketing digital

Le plan marketing digital est celui qui permet à l’entreprise de connaître dans les moindres détails tous les éléments compris dans la stratégie digitale. Ainsi, il détaille avec une grande précision :

  • Le déroulement des campagnes
  • La rédaction d’un plan éditorial
  • Les différents outils de communication digitale utilisés
  • Le contenu du budget
  • Les méthodes qui engendrent des leads par canaux et campagnes

La rédaction du programme éditorial doit prendre en considération les articles qui seront créés. Ce programme contiendra aussi le calendrier avec les dates importantes et les idées à aborder. Il est important de prévoir et de respecter le rythme des publications.

Toutefois, il serait préférable de programmer les tâches mensuellement. Cette programmation comprend la diffusion d’articles sur le blog, la transcription des e-mails et l’insertion de contenus premium. À cela peuvent s’ajouter également les livres blancs ou les campagnes de promotion sur les réseaux sociaux.

Vérification des résultats

Pour savoir si la stratégie digitale a fonctionné ou non, il est important d’analyser les résultats de toutes les actions qui ont été menées. Il faut se demander si les campagnes faites ont donné le résultat escompté. Ces actions doivent pouvoir répondre aux besoins des cibles, sinon il faudra revoir la stratégie de communication digitale.

Le but est de pouvoir mieux élaborer et exécuter les actions pour mieux adapter la stratégie commerciale aux préférences et intérêts du prospect.

Réorientation de la stratégie digitale

Pour optimiser la stratégie digitale, il est évident qu’il faut contrôler le trafic sur les sites, l’activité sur les réseaux sociaux et le rendement du SEO. Cela nécessite aussi d’analyser le flux sur les différentes pages.

Tous ces contrôles ont pour finalité de s’assurer d’un bon positionnement et de surveiller les résultats. En fonction de ceux-ci, il faudra améliorer ou non les méthodes utilisées. Le plus important est d’identifier les impacts des actions menées afin de rendre efficace la politique digitale.

Par ailleurs, il est important de connaître le niveau d’activité sur chaque canal de communication en ligne. De cette manière, il sera aisé d’identifier ceux qui amènent le plus de leads et de clients. Pour ce faire, il faut comparer :

  • Le nombre d’abonnés, de commentaires, de partages et likes des différentes pages
  • Les pages les plus visités et l’affluence qui est exercée sur chacune d’elles
  • Le nombre de clients acquis au travers des différents canaux digitaux
  • Le temps passé sur chaque page par les visiteurs

De même, les performances des actions et leur rentabilité peuvent être mesurées par plusieurs indicateurs de performance (KPI). L’objectif est de connaître les leviers à activer en priorité et de savoir ceux qu’il faut améliorer. Cela rend plus effective la stratégie digitale de la société.

Évaluation des performances des actions de la stratégie digitale

C’est la dernière étape de la procédure et elle consiste à évaluer l’impact de cette nouvelle stratégie sur la politique générale de la firme. Il s’avère indispensable de vérifier régulièrement les résultats.

Pour ce faire, il faut se demander si les objectifs ont été atteints et si les différents canaux employés répondent aux buts attendus. L’expert digital doit observer les indicateurs de performance KPI avec neutralité.

Le mot de la fin...

On le voit bien aujourd’hui, mettre en oeuvre une communication digitale de qualité ne s’improvise pas. Il faut pour cela s’appuyer sur une stratégie digitale parfaitement réfléchie, prenant en compte les forces et les faiblesses de l’entreprise, l’état de la concurrence, le budget disponible ou encore les différents canaux de communication exploitables. Et l’efficacité d’une stratégie digitale ne peut être avérée que si les actions engagées peuvent être mesurées.

Pour vous aider et vous accompagner dans l’élaboration de vos stratégies digitales, il est souvent préférable de s’appuyer sur l’expertise et le savoir-faire d’une agence de communication digitale telle que la notre, qui vous garantira une communication maitrisée et efficace sur internet. Alors, si vous aussi vous souhaitez performer sur le web, ne trainez plus, contactez-nous !



    Ma demande concerne
    Création / refonte de site internetRéférencement / audit de site